Le député de Shas Eli Yishai s’est inscrit auprès des autorités électorales pour créer un nouveau parti, marquant une fois pour toutes son départ de Shas, un parti qu’il a autrefois dirigé, a rapporté dimanche soir la Deuxième chaîne.

La liste indépendante est provisoirement nommée « Maran » une référence au titre honorifique utilisé pour qualifier le chef spirituel des séfarades orthodoxes, le Rav Ovadia Yossef.

La décision de Yishai fait suite à plusieurs jours de spéculation afin de savoir si l’ancien membre de Shas se joindrait au ministre du Logement Uri Ariel – qui quitterait HaBayit HaYehudi – afin de former un nouveau parti.

On ignore si Ariel fera équipe avec Yishai. Dimanche soir, le ministre du Logement devait rencontrer Naftali Bennett, dans ce que certains ont perçu comme un dernier effort pour convaincre Ariel – à la tête de la faction Tekumah – de rester au sein de HaBayit HaYehudi.

Selon le rapport de la télévision, le nom du parti d’Eli Yishai serait remplacé par «Yahad» [Ensemble] si Uri Ariel le rejoignait.

Yishai a mené Shas pendant 14 ans, mais il avait été mis à l’écart par le retour au bercail d’Aryeh Deri en 2011. Celui-ci avait été emprisonné suite à des accusations de pots-de-vin.

Les relations entre Deri, qui dirige actuellement le Shas, et Yishai avaient tourné au vinaigre, en particulier depuis la mort du Rav Ovadia Yossef, qui a toujours été considéré comme le chef spirituel du parti séfarade.

Les deux s’étaient disputés à plusieurs reprises quant au futur rôle de Yishai dans le parti, Deri accusant ce dernier de vouloir récupérer la présidence.