Une quarantaine de députés ont co-signé mercredi une lettre exhortant le président Reuven Rivlin à repenser sa décision de refuser la grâce présidentielle à l’ancien soldat israélien, qui purge une peine de prison pour avoir tué un terroriste palestinien neutralisé.

La lettre a été rédigée à l’initiative du député Sharon Gal, qui est ami avec la famille d’Elor Azaria.

Ayelet Shaked, ministre de la Justice, Avigdor Liberman, ministre de la Défence, et Gilad Erdan, ministre de la Sécurité intérieure font partie des signataires.

La décision de Rivlin, de rejeter la demande de grâce d’Azaria lui a causé un déferlement de critiques de la part des membres du gouvernement et d’une foule d’Israéliens sur les réseaux sociaux.

Photomontage montrant Reuven Rivlin coiffé d’un keffieh, suggérant qu’il est un traître car il a refusé de gracier Elor Azaria (Crédit : Facebook)