Rencontrant les leaders de la communauté juive de Madrid, dimanche, le président Reuven Rivlin a promis le soutien d’Israël dans la lutte contre l’antisémitisme et a fêté cent ans de présence résurgente dans le pays.

Rivlin a participé à un événement organisé dans le cadre de l’école Ibn Gabirol de Madrid pour fêter le centième anniversaire du retour de la communauté juive nationale après l’expulsion de 1492.

« La communauté ici, aujourd’hui, est une communauté magnifique, forte de dizaines de milliers de membres de tous les âges », a-t-il dit.

« La vie juive dans la péninsule ibérique, qui s’était arrêtée il y a plus de 500 ans, est dorénavant pleine de vie et c’est une grande joie. C’est une grande victoire pour l’histoire et pour l’esprit du peuple juif ».

Il a ajouté avoir conscience des inquiétudes concernant la recrudescence d’incidents antisémites contre les Juifs locaux.

« Selon un rapport sur l’antisémitisme établi par le ministère de l’Intérieur espagnol, il y a eu, ces dernières années, une hausse de centaines de points de pourcentage dans les manifestations d’antisémitisme en Espagne », a-t-il dit.

« Nous ne devons pas abandonner devant l’antisémitisme, et nous devons le combattre. Je suis heureux de constater que le gouvernement espagnol prend des initiatives en termes de législation comme dans l’application de la loi à l’encontre de ce phénomène hideux. Nous ne devons pas avoir honte d’être qui nous sommes ou cacher notre identité ».

« Je sais qu’il y a des inquiétudes et des craintes d’actes terroristes contre les Juifs, et face à l’antisémitisme qui prend la forme de la critique anti-israélienne. Nous combattrons ensemble ces défis », a-t-il ajouté.