Yehuda Glick, qui a été grièvement blessé il y a trois semaines, a déclaré lundi que le tireur lui avait présenté ses excuses avant d’ouvrir le feu sur lui et l’avait qualifié «d’ennemi d’Al-Aqsa ».

Assis sur une chaise dans sa chambre d’hôpital devant le grand rabbin ashkénaze David Lau, le militant du mont du Temple en convalescence a rappelé l’incident comme il s’était déroulé jusqu’aux 13 minutes entre le moment où il s’est fait tiré dessus et son arrivée à l’hôpital Shaare Tzedek de Jérusalem.

«Il m’a approché, s’est tenu devant moi, et moi bien sûr je pensais innocemment » qu’il cherchait à me parler, dit Glick. « Il m’a dit : « Je suis vraiment désolé, tu es l’ennemi d’Al-Aqsa », puis il a tiré, Boom Boom Boom».

Glick a dit que son ami, Shai Malka, à la tête de la Manhigut Yehudit [Leadership juif], une faction au sein du Likud, a couru vers lui « et il m’a dit : « Yehuda, nous avons besoin de toi, viens. » Alors nous avons couru. »

Le rabbin blessé a dit que quelqu’un a crié qu’il y avait une attaque terroriste, et sa femme s’était cachée dans la voiture.

« Il a fallu 13 minutes à partir de l’attaque jusqu’à ce que nous ayons atteint Shaare Tzedek, » a-t-il fait savoir.

Le militant blessé a décrit le motif de la tentative d’assassinat, disant en plaisantant qu’il n’a pas été hospitalisé pour une appendicite ou  » parce que je suis un rouquin » mais plutôt parce que le terroriste « a osé railler les armées d’Israël » dans une allusion biblique à Goliath qui a combattu David.

Le grand rabbin Lau lui a promis qu’il attendait le jour où il pourrait être avec Glick pour aller visiter le mont du Temple avec lui, faisant probablement référence à l’ère messianique [Le rabbinat d’Israël soutient que selon la loi juive les Juifs ne devraient pas visiter le lieu saint].

Glick a été victime d’une tentative d’assassinat devant le Menachem Begin Heritage Center, dans le centre de Jérusalem, dans la soirée du 29 octobre. Il a été emmené à l’hôpital dans un état critique, mais après plusieurs interventions chirurgicales, son état s’est amélioré progressivement.

La semaine dernière, son père a fait savoir que Glick était éveillé et qu’il pouvait communiquer avec son entourage. « Il est réveillé maintenant…Il peut écrire. Il a écrit qu’il veut une mousse au chocolat !» a déclaré Shimon Glick à la radio militaire mardi dernier. « Il y a de la lumière au bout du tunnel… Les médecins sont optimistes » qu’il se remette complètement.

Plus tard ce même jour, Glick a été capable de respirer par lui-même, et a téléphoné au président de la Knesset Yuli Edelstein pour le remercier de tout le soutien qu’il avait reçu, a déclaré le parlementaire.

Le terroriste, Mutaz Hijazi, a été tué le lendemain matin dans le quartier d’Abu Tor à Jérusalem après qu’il aurait ouvert le feu sur les agents venus l’arrêter.

Hijazi, qui a travaillé au Centre Begin, avait été arrêté en 2000 et a passé 11 ans en prison. Il avait initialement été condamné à 6 ans pour appartenance au groupe terroriste Jihad islamique et avoir participé à des émeutes violentes. Un délai supplémentaire avait été ajouté à sa peine après qu’il ait été jugé pour avoir agressé un gardien de prison.

Spencer Ho a contribué à cet article.