La police israélienne a ouvert lundi une enquête, après que des vidéos mettant en scène le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Reuven Rivlin comme des nazis aient été publiées sur YouTube.

Les clips, mis en ligne par un utilisateur nommé « Asher », présentent Rivlin et Netanyahu en uniforme SS, et les font parler en ce qui ressemble à de l’allemand. «Je suis un président doté de la haine de soi et hypocrite, » disent les sous-titres en hébreu dans la vidéo de Rivlin. « Quand des Juifs sont assassinés, ça ne m’intéresse pas vraiment … Je suis un nazi haïsssant les Juifs. »

Ces vidéos sont les dernières d’une série de mèmes (montages) Internet attaquant le président sur sa condamnation d’un incendie criminel, qui aurait été perpétré par des extrémistes juifs, dans lequel un bébé palestinien de 18 mois a péri vendredi.

Dans une seconde vidéo, Netanyahu est présenté en uniforme nazi et avec une moustache d’Hitler, disant: «Bienvenue au camp de concentration d’Israël … Nous avons une peur bleue des Musulmans. Le sang juif ne vaut pas cher ».

Selon le site Ynet. la police a été chargée d’enquêter sur l’affaire comme une violation de la loi israélienne interdisant les «insultes envers un fonctionnaire». L’unité cybernétique de la police a été chargée d’examiner les clips.

L’homme derrière les vidéos, qui réside à New York, a dit à Ynetque personne ne l’avait informé qu’il faisait l’objet d’une enquête. Il a reconnu avoir mis en ligne les vidéos, ainsi qu’une photo de Rivlin recouvert d’un keffieh. Il a également avoué le photomontage de photos représentant l’année dernière le ministre des Finances d’alors Yair Lapid, Reuven Rivlin, et la ministre de la Justice d’alors Tzipi Livni comme des nazis.

« Personne ne m’a dit qu’ils allaient enquêter sur moi. Ici, ce n’est pas un crime », a-t-il dit. «J’ai fait ces vidéos et l’image de Rivlin avec un keffieh et le symbole du Hamas – la police le sait. »

Le suspect a dit qu’il était « juste un gars laïc qui souffre que des Juifs soient abandonnés à leur sort. Il n’y a pas eu un tel brouhaha quand la famille Fogel qui a été assassinée », a-t-il ajouté, en référence à l’assassinat brutal de cinq membres d’une même famille en Cisjordanie en 2011 par des terroristes palestiniens.

« Un musulmans a été brûlé, probablement un futur terroriste, donc il y a beaucoup de bruit. Et notre président accuse tous les Juifs de crime. C’est illogique. Où était le président lorsque des Juifs étaient assassinés chaque semaine ? » a-t-il demandé.

Le personnel de sécurité à la résidence officielle de Rivlin a déposé dimanche matin une plainte auprès de la police israélienne sur les menaces faites en réaction à sa forte condamnation de l’incendie criminel.

Parmi les messages transmis à la police figuraient des menaces de mort publiées sur les médias sociaux et un photomontage montrant Rivlin portant un kaffiyah, une couvre-chef arabe traditionnel.

Dans un message posté vendredi sur Facebook, Rivlin avait dit qu’il avait « honte » que les tueurs venaient de « mon peuple. »

En réponse, des internautes avaient écrit que sa fin « serait pire que celle d’Ariel Sharon », qui est tombé dans le coma en 2006 après avoir subi un accident vasculaire cérébral pendant son mandat de Premier ministre et qui est mort en 2014.

« Espèce de minus sanglant, ta fin sera pire que celle d’Ariel Sharon, tu verras. Je prie pour qu’un autre ‘Yigal Amir’ se lèvera pour purifier notre pays juif de toi et des Arabes, et je te souhaite donc une mauvaise santé et d’autres souffrances », a écrit un utilisateur des réseaux sociaux.

Un  photomontage représentant Reuven Rivlin portant un keffieh, un couvre-chef traditionnel arabe

Un photomontage représentant Reuven Rivlin portant un keffieh, un couvre-chef traditionnel arabe

Yigal Amir avait assassiné le Premier ministre Yitzhak Rabin en 1995.

« Vous avez vendu votre âme au diable», disait un autre message, ajoutant: « Mes enfants m’ont vu decrocher votre photo du mur [de ma maison] et m’ont demandé pourquoi. Je leur ai poliment expliqué que vous aviez démissionné et ne faites plus partie du peuple juif. Vous avez donné le feu vert pour nuire au peuple juif. Vous avez été disqualifié!  »

Rivlin a appelé à la tolérance samedi soir à Jérusalem lors d’une manifestation organisée en réaction à l’attaque au couteau jeudi lors de la Gay Pride par un Juif ultra-orthodoxe.

« Chaque société a des franges extrémistes, mais aujourd’hui, nous devons nous demander: Qu’en est-il de l’atmosphère publique qui permet l’extrémisme et les extrémistes de marcher en toute confiance, en plein jour? Qu’est-ce qui a permis à ces mauvaises herbes de menacer la sécurité de l’ensemble du jardin de fleurs? », avait déclaré Rivlin.

« Citoyens d’Israël, un Israël juif et démocratique, un Israël démocratique et juif, doit se réveiller aujourd’hui, » avait-il lancé.

Vendredi, il avait aussi déclaré que les autorités israéliennes avaient été «laxistes» face au terrorisme juif.