En septembre 2015, la France organisera l’euro de Basket qui opposera 24 équipes nationales réparties dans quatre groupes de qualification.

Lors du tirage au sort, Israël s’est vu désigné l’équipe de France, la Finlande, la Bosnie-Herzégovine, la Pologne, et la Russie comme adversaires au premier tour.

Dans les colonnes de l’Équipe, le coach de l’équipe de France, Vincent Collet, se félicite d’un tirage plutôt clément pour son équipe : « Sans faire preuve de prétention, la qualification pour la phase finale me semble un objectif raisonnable. »

Selon les observateurs français, la Russie et Israël seront les principaux adversaires des bleus pour la qualification en huitième de finale auxquels accéderont les quatre premiers de chaque groupe.

Israël a déjà participé à 25 reprises au championnat d’Europe de Basket.

Malgré une équipe de Maccabi Tel-Aviv au sommet de l’Europe l’année dernière – avec, il est vrai, une multitude de joueurs étrangers dans ses rangs -, l’équipe nationale n’a jamais fait mieux qu’une seconde place en 1979.

Le pays souffre en matière de sports de haut niveau d’un véritable déficit dans les infrastructures et l’accompagnement des athlètes dès le plus jeune âge.

A l’heure actuelle, un seul joueur israélien, Omri Casspi, évolue en NBA au sein de la franchise des Kings de Sacramento.