Une bombe artisanale a explosé dimanche à un arrêt de bus en Cisjordanie près de la ville d’Ariel, dans ce que les responsables de la sécurité estiment être une tentative d’attaque terroriste.

L’explosion, qui a eu lieu non loin de la jonction de Tapuah près de l’implantation de Rechelim, a causé des dommages mineurs à l’arrêt de bus et n’a fait aucun blessé, selon la police.

Les forces de sécurité ont mené des recherches approfondies près de la jonction dans le but de localiser les auteurs de l’attentat manqué, et afin de veiller à ce qu’aucun engin explosif supplémentaire n’ait pu être placé dans la zone.

Plus tôt dimanche, deux bombes artisanales ont été jetées à la jonction de Jit, à l’extérieur de la ville de Naplouse en Cisjordanie et près de l’implantation de Kedumim, a indiqué l’armée. Aucun dommage ou blessé n’a été signalé.

L’armée israélienne a affirmé qu’elle passerait la région au peigne fin pour localiser d’autres bombes éventuelles, a rapporté la Deuxième chaîne. La police a déclaré qu’il y aurait des embouteillages dans la région en raison des recherches.

Jeudi, une fillette de 2 ans a été légèrement blessée près du village de Hawara en Cisjordanie, entre Naplouse et la Jonction de Tapuah, après que des Palestiniens aient lancé des pierres sur le véhicule dans lequel elle se trouvait, a rapporté Ynet.

Plus tôt ce jour-là, trois cocktails Molotov ont été jetés par des inconnus dans la maison d’une famille juive dans le quartier d’Abu Tor à Jérusalem.

Aucun blessé n’a été signalé.