Israël pratique une « nouvelle forme de fascisme » dans ses opérations militaires à Gaza et les Etats-Unis sont incapables de le contrôler, estime l’ex-président cubain Fidel Castro dans une tribune publiée mardi par le quotidien officiel Granma.

« Je pense qu’une nouvelle et répugnante forme de fascisme est en train de surgir avec une force notable dans cette période de l’histoire humaine », affirme Fidel Castro, qui aura 88 ans le 13 août, dans sa tribune intitulée « Holocauste palestinien à Gaza ».

« Le génocide des nazis contre les juifs a attiré la haine de tous les peuples de la terre », rappelle Fidel Castro en se demandant : « Pourquoi le gouvernement de ce pays (Israël) croit-il que le monde restera insensible à ce macabre génocide commis aujourd’hui contre le peuple palestinien ? »

« Peut-être faut-il s’attendre à ce qu’on ignore le degré de complicité de la part de l’empire américain dans cet éhonté massacre ? », poursuit le père de la Révolution cubaine, retiré du pouvoir en 2006.

« On peut affirmer qu’il n’y a pas de gouvernement dans ce pays, ni le Sénat, ni le Congrès, ce sont la CIA et le Pentagone qui détermineront le dénouement final », conclut Fidel Castro.