Les forces de sécurité ont localisé et arrêté trois Palestiniens non armés qui avaient illégalement traversé samedi la frontière entre la bande de Gaza et Israël.

Il avait auparavant été demandé aux résidents de la région d’Eshkol de rester à l’intérieur, avait annoncé la Dixième chaîne, pendant que l’armée israélienne passait la zone au peigne fin à la recherche des infiltrés.

La chasse à l’homme avait été lancée après une possible brèche rapportée dans la barrière de sécurité de la zone de Gaza. Les trois Palestiniens ont été emmenés pour être interrogés.

Ils ont déclaré aux investigateurs qu’ils cherchaient de la nourriture.

Vendredi, le dirigeant du groupe terroriste Hamas dans la bande de Gaza, Ismael Haniyeg, avait déclaré qu’à la fois Israël et l’Autorité palestinienne étaient incapables de faire cesser la poussée actuelle de violence qu’il a considéré être une « intifada », soit un violent soulèvement.

Gaza a été le site de trois guerres entre Israël et le Hamas depuis 2008, mais est restée relativement calme pendant la vague d’attaques palestiniennes au couteau, à main armée et à la voiture bélier qui a commencé en octobre dans tout le pays.

Haniyeh et d’autres dirigeants du Hamas ont rendu hommage aux terroristes ces derniers mois, et ont de plus en plus appelé les Palestiniens à mener des attaques contre des Israéliens.