L’exercice de Tsahal « Or Hadagan », qui simulait une guerre contre le groupe terroriste du Hezbollah, prend officiellement fin après 10 jours de faux combats auxquels des dizaines de milliers de soldats ont participé.

« Au cours des deux dernières semaines, le Commandement du Nord s’est entraîné, avec ses différentes unités, à la fois à la défense et à l’attaque sur le front nord. Nous avons amélioré notre préparation aux défis futurs en utilisant le concept de coopération conjointe ainsi qu’en renforçant nos capacités en matière de renseignement, de tir et de manœuvre », a déclaré le chef du Commandement du Nord, le général de division Yoel Strick.

Une vidéo de l’exercice publiée par l’armée montre la participation des troupes au sol, des drones, des navires de guerre, des hélicoptères, des avions de combat et de l’artillerie à l’exercice.

C’était le plus grand exercice organisé par l’armée en 19 ans. Il tient son nom de Meir Dagan, l’ancien chef du Mossad et l’ancien chef du Commandement du Nord, décédé l’année dernière.