Flex Ltd., deuxième fournisseur mondial de services de fabrication électronique, étend ses opérations en Israël en ouvrant un nouveau centre de conception à Haïfa.

Le nouveau centre de Haïfa, qui a ouvert ses portes le mois dernier, est le seul point d’ancrage de Flex dans la zone EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) offrant une gamme complète de capacités d’esquisses à l’échelle, a indiqué l’entreprise.

Ce nouveau centre, qui vient s’ajouter aux activités de recherche & développement de l’entreprise en Israël, permettra aux clients de la société basée à San Jose, en Californie, de superviser la production – depuis la première esquisse à la fabrication jusqu’à l’envoi des produits – dans ses locaux, ce qui permettra à Flex de réaliser son objectif, à savoir, devenir un fournisseur de bout en bout de services de production.

« Le niveau d’innovation que nous constatons en Israël signifiait que l’ouverture d’un centre de conception à Haïfa était inévitable pour soutenir notre stratégie d’esquisse à l’échelle », commente Michele Monico, vice-président chez Flex du département de conception et de génie pour la zone EMEA.

Michele Monico, de Flex, lors de l'inauguration du nouveau centre de conception de Haïfa, le 28 mars 2017 (Autorisation)

Michele Monico, de Flex, lors de l’inauguration du nouveau centre de conception de Haïfa, le 28 mars 2017 (Autorisation)

L’entreprise, qui s’appelait auparavant Flextronics, emploie environ 200 000 personnes dans le monde et opère dans plus de 30 pays. Flex fabrique des produits pour des milliers d’entreprises à travers le monde et en Israël, concevant, par exemple, toutes les cartes-mères et les cartes-réseaux pour la société israélienne Mellanox Technologies ainsi que de nombreux composants pour des multinationales mondiales comme Intel Corp., GE Healthcare et Strauss Water.

Après s’être rebaptisé Flex en 2015, l’entreprise cherche à travailler avec les consommateurs dans la construction de produits plus intelligents pour le monde connecté. Et c’est là qu’Israël, avec sa technologie de pointe, peut jouer un rôle, a expliqué Monico.

Présent en Israël depuis plus de 20 ans, Flex est aujourd’hui devenu le deuxième plus important employeur du secteur des technologies après Intel Corp., comptant environ 4 000 employés dans sept sites d’exploitation. Son principal centre de fabrication est à Migdal Haemek, avec des usines supplémentaires à Ofakim et Yavneh.

Le centre de conception de Haïfa emploie actuellement 40 ingénieurs de conception et ce nombre devrait passer à 60 d’ici la fin de l’année, a indiqué l’entreprise.

S’intéressant à l’origine aux composants pour le secteur médical, le centre s’est dorénavant élargi pour soutenir les clients dans les produits industriels et en direction des consommateurs. Il offrira des services de conception et de génie, développera de nouveaux produits, travaillera dans la conception pour les secteurs de l’électronique, industriel et optique et dans le génie mécanique, entre autres services.

La moitié du travail d’innovation global réalisé par Flex émane d’ores et déjà d’Israël, avait déclaré Monico dans une interview accordée au mois de novembre au Times of Israel.

Le centre de conception opérera en conjonction avec l’aile d’investissement de l’entreprise pour développer, incuber et accélérer le développement des technologies du pays. Flex a investi dans six firmes israéliennes jusqu’à aujourd’hui via son fonds, notamment récemment dans les sociétés CropX Ltd., PointGrab et OriginGPS.

« Je prévois de faire venir 20 usines en Israël à l’horizon 2020 qui combinent la recherche & le développement et la production en Israël – tout comme le fait Flex », a commenté Ziva Eger, directrice des investissements étrangers et de la coopération industrielle au ministère israélien de l’Economie et de l’industrie lors de la cérémonie d’inauguration.

« Nous voulons voir plus d’entreprises comme Flex en Israël ».