Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a condamné lundi « avec la plus extrême vigueur » les actes « odieux » contre la communauté juive, notamment la profanation de centaines de tombes dans un cimetière de l’est de la France.

« Le CFCM condamne fermement les profanations inhumaines et révoltantes qui ont touché des centaines de tombes de la communauté juive à Sarre-Union », a dit son président Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, dans une déclaration lue à l’AFP.

Le CFCM a également « condamné avec la plus extrême vigueur les attentats odieux qui ont frappé la communauté juive à Copenhague et qui ont semé l’insécurité et le désarroi dans l’ensemble de la communauté ».

Le Premier ministre, Manuel Valls, a appelé lundi l’islam de France à prendre « totalement ses responsabilités » pour combattre l’islamo-fascisme » après les attentats de Copenhague et la profanation de tombes dans l’est du pays.