Environ 300 personnes, selon la police, se sont réunies vendredi soir à Nice pour afficher leur soutien à la population de Gaza, septième rassemblement de ce type depuis début juillet dans cette ville.

Des bougies ont été allumées sur le sol, dessinant le slogan « Free Gaza », pendant qu’une minute de silence était observée autour d’effigies de cadavres d’enfants symbolisant les 300 enfants morts depuis le début du conflit entre l’Etat hébreu et le Hamas.

« Le massacre continue, on ne peut pas laisser passer cela », a déclaré à l’AFP Christian Masson, membre du Collectif 06 pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, le mouvement organisateur de ce rassemblement.

« Nous sommes ici pour la paix et elle ne peut passer que par une reconnaissance des droits des Palestiniens, a-t-il aussi indiqué. Nous n’arrêterons pas notre mouvement tant que la pression internationale n’aura pas contraint Israël à reconnaître ces droits à cette population ».