Paris (AFP) – François Hollande a annoncé samedi à l’AFP « la fin de sa vie commune avec Valérie Trierweiler », deux semaines après la révélation de sa liaison avec l’actrice Julie Gayet.

Précisant qu’il s’exprimait à titre personnel et non en tant que chef de l’Etat, car s’agissant de « (sa) vie privée », François Hollande a déclaré : « Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler ».

Le chef de l’Etat avait promis le 14 janvier lors de sa conférence de presse semestrielle de clarifier la situation de son couple après que l’hebdomadaire people Closer ait révélé le 10 janvier sa liaison avec la comédienne de 41 ans. Et cela avant qu’il ne se rende en voyage officiel aux Etats-Unis le 11 février à l’invitation du couple présidentiel américain, Barack et Michelle Obama.

Valérie Trierweiler, qui avait été hospitalisée huit jours à la Pitié Salpêtrière, à la suite d’un « coup de blues » le lendemain de la publication de Closer, en était ressortie samedi dernier pour se rendre dans la résidence présidentielle de la Lanterne, près du parc du château de Versailles.

Elle a prévu de se rendre en Inde le 27 janvier pour soutenir l’ONG Action contre la faim. Elle est attendue à Bombay le lendemain matin.