La pop star Rihanna ignorait ce qui se passait quand elle a posté un message Twitter avec le hashtag #FreePalestine.

Une source proche de la chanteuse a déclaré que celle-ci, qui s’est produite deux fois en Israël, n’a jamais eu l’intention de faire de déclaration sur le conflit au Moyen-Orient, a rapporté TMZ.

Le post controversé apparaissait sur le fil Twitter de Rihanna mardi et a été supprimé seulement huit minutes plus tard – mais il avait déjà a été retweeté quelque 7 000 fois par ses fans. Cependant, Internet peut être impitoyable et même si le message a été retiré du compte Twitter de Rihanna, il peut encore être vu dans les archives en ligne.

Selon la source, Rihanna, qui est simplement « pacifique », lisait en ligne sur le conflit au Moyen-Orient, elle a cliqué sur un lien, et soudain ses fans ont commencé à lui demander pourquoi elle était pro-palestinienne.

Les hashtags sont utilisés par les utilisateurs de Twitter pour classer des messages « Tweet » courts publiés sur le site web du média social.

Trois jours plus tôt, la star de la NBA Dwight Howard a tweeté le même hasthtag, apparemment en réponse aux photos de bâtiments détruits dans la bande de Gaza, mais l’a retiré quelques instants plus tard. Howard alors tweeté des excuses.

« Je m’excuse si j’ai offensé quelqu’un avec mon tweet précédent, c’était une erreur ! », a-t-il écrit.