Le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme, Joel Rubinfeld, a indiqué à l’AFP que l’employé belge qui était censé accueillir les visiteurs du musée est décédé des suites de ses graves blessures.

Le jeune Belge blessé samedi dans l’attaque contre le Musée Juif de Belgique à Bruxelles est décédé dimanche de ses blessures, portant à quatre morts le bilan de l’attentat, a indiqué à l’AFP le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme.

Agé d’une vingtaine d’années, le jeune homme, qui travaillait comme réceptionniste au musée, est mort en début d’après-midi à l’hôpital bruxellois où il avait été transféré, a précisé Joël Rubinfeld. Un couple de touristes israéliens et une Française ont également été tués dans l’attentat commis par un inconnu.