WASHINGTON – L’Église baptiste de Westboro, une organisation extrémiste connue pour son activisme antigay, a annoncé qu’elle manifesterait lors des funérailles des trois personnes tuées dimanche après-midi dans des attaques contre deux sites juifs de Kansas City.

L’Église, restée tristement célèbre pour avoir manifesté lors de funérailles de soldats américains et protesté contre la communauté juive américaine, a publié un tweet peu après la fusillade où l’on pouvait lire :
« Dieu merci pour la fusillade aux centres juifs d’Overland Park KS ! Manifestation de Westboro lors des funérailles. Dieu n’est pas passé par là. » (jeu de mots douteux entre le verbe ‘pass over’, qui signifie ‘survoler’ et ‘Passover’, la Pâque juive.)

Le groupe, basé à Topeka au Kansas, n’est pas lié à une organisation baptiste et s’est fait remarquer à de nombreuses reprises pour ses provocations antisémites.

En 1996, le pasteur de Westboro, aujourd’hui décédé, Fred Phelps avait organisé une manifestation devant le musée du Mémorial de l’Holocauste à Washington.

Lors de cet événement, Phelps avait déclaré que « quelle que soit la justesse de la cause des victimes juives dans les années 1930-1940 de l’Holocauste nazi (sans doute minuscule par rapport aux holocaustes juifs contre les esclaves noirs du Passage du Milieu, les Afro-Américains et les Chrétiens – notamment les persécutions sanglantes contre l’Église baptiste de Westboro dans les années 1990), celle-ci a été noyée par la semence sodomite. Les contribuables américains financent ce monument profane, à la gloire de la cupidité et du mensonge juifs et de l’immonde luxure pédéraste. »

Phelps, célèbre pour ses violentes prises de positions anti-homosexuels, avait ajouté que « Dieu a attribué aux Juifs une forme unique de folie… Pervertis de manière totalement disproportionnée, les Juifs tentent d’imposer aux masses leur projet militant sodomite », précisant que « les Juifs sont les vrais nazis. »

L’organisation a également protesté lors de la cérémonie d’ouverture d’un mémorial de l’Holocauste à Topeka ainsi que devant plusieurs institutions juives basées à Washington.

En 2009, le groupe a écrit dans un communiqué que « LES JUIFS ONT TUÉ JÉSUS ! Oui, les Juifs ont tué notre Seigneur Jésus… Aujourd’hui, ils font les sales besognes des pédérastes ; c’est ce qu’ils font le mieux : pécher à la face de Dieu chaque jour, avec un niveau sans précédent et sans commune mesure de sodomie, de fornication, d’adultère, d’avortement et d’idolâtrie ! Dieu déteste ces Juifs rebelles au cœur sombre et désobéissants. »

Phelps est mort le mois dernier, mais une partie des membres de sa famille perpétuent la tradition d’intolérance radicale de son Église.

L’Anti Defemation League (ADL) ainsi que le Southern Poverty Law Center (SPCL) surveillent les actions du groupe depuis plus de deux décennies.

Le SPLC qualifie l’Église baptiste de Westboro comme « le groupe haineux le plus odieux et le plus enragé d’Amérique », qui consiste « essentiellement en un culte familial de la personnalité, construit autour d’un patriarche Fred Phelps. »