L’actrice israélienne Gal Gadot dit espérer que la récente vague d’accusations de harcèlement sexuel contre des personnalités importantes de l’industrie du cinéma mènera à un « changement profond » et ne représentera pas seulement une parenthèse dans le cycle des actualités.

« Je pense que nous nous trouvons au coeur d’une tendance très intéressante et importante de gens qui s’expriment », a dit Gadot à la chaîne Hadashot (l’ancienne Deuxième chaîne) dans un entretien diffusé jeudi.

« J’espère seulement que ce ne sera pas seulement une tendance, mais que cela représentera un profond changement ».

Alors que les allégations de harcèlement sexuel à Hollywood continuent d’émerger, la star de Wonder Woman a annulé sa présence à un dîner de remise des prix à la fin du mois d’octobre qui honorait le réalisateur Brett Ratner, accusé de s’être masturbé devant l’actrice Olivia Munn.

Il avait d’abord nié cette accusation mais s’est trouvé plus tard dans l’obligation de s’excuser pour avoir faussement affirmé qu’il avait eu des relations sexuelles avec elle.

Gadot n’a pas fait de liaison entre son absence au dîner et les allégations contre Ratner, indiquant avoir un problème d’emploi du temps.

A ce moment-là, Gadot se trouvait en Chine pour promouvoir le film « Justice League ». Elle s’est rendue à la première aux côtés de Ben Affleck, son partenaire à l’écran, qui a présenté ses excuses au mois d’octobre pour avoir attrapé les seins de Hilarie Burton en 2003 dans l’émission « Total Request Live » sur MTV.