L’ancien champion du monde russe d’échecs Garry Kasparov, opposant au président Vladimir Poutine, a obtenu la citoyenneté et le passeport croates, a annoncé lundi le ministère de l’Intérieur croate.

Kasparov, 50 ans, a obtenu le passeport croate car « il y va de l’intérêt de la Croatie », a indiqué le ministère de l’Intérieur dans un bref communiqué.

Le passeport croate a été délivré au Grand Maître la semaine dernière suite à une recommandation du ministère des Anciens combattants de la guerre d’indépendance (1991-95), selon la presse locale.

Garry Kasparov, 50 ans, avait publiquement soutenu la Croatie pendant ce conflit qui l’avait opposé à des indépendantistes serbes qui jouissaient de l’appui de Belgrade.

L’ex-champion du monde possède une maison sur la côte adriatique croate, près de Makarska (au centre du pays) où il passe régulièrement ses vacances d’été.

Il a récemment visité la villégiature d’Opatija où il projette d’ouvrir une académie d’échecs.

En janvier dernier, il avait disputé une partie d’échecs avec le président croate Ivo Josipovic qui avait salué « le soutien moral » que le joueur avait apporté à la Croatie pendant le conflit (1991-95).

La semaine dernière, Kasparov avait été reçu par le Premier ministre Zoran Milanovic.

Né à Bakou en Azerbaïdjan, Kasparov, farouche opposant du président Poutine, vit en dehors de la Russie par crainte d’être arrêté par les autorités russes.

Le Grand Maître, considéré par beaucoup comme le plus grand joueur d’échecs de tous les temps, était devenu champion du monde en 1985 à l’âge de 22 ans et avait détenu le titre jusqu’à sa retraite sportive en 2005.

Garry Kasparov a été l’un des fondateurs des mouvements d’opposition L’Autre Russie et Solidarité, devenant l’un des principaux opposants du Kremlin. Ces dernières années, il s’est mis en retrait et s’est surtout fait le porte-parole de l’opposition à l’étranger.