Deux Palestiniens ont été blessés vendredi dans le bande de Gaza par des tirs de soldats israéliens, alors qu’ils approchaient de la barrière de séparation, a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé du gouvernement du Hamas.

L’incident s’est produit près de Jabalia, au nord-est de la ville de Gaza, a précisé le porte-parole, Achraf al-Qoudra.

L’armée israélienne a confirmé l’incident.

Elle a indiqué qu’alors que « dix Palestiniens manifestaient avec violence près de la barrière de sécurité dans le nord de la bande de Gaza, deux instigateurs ont tenté d’escalader la barrière ». Après que les soldats leur eurent demandé, en vain, de s’arrêter, « les militaires ont tiré en direction de leurs jambes », a-t-elle ajouté.

Les incidents sont fréquents dans la zone frontalière le vendredi, jour d’une manifestation hebdomadaire à l’appel d’un collectif soutenant les agriculteurs dont les terres se trouvent dans cette zone et dénonçant le blocus israélien de la bande de Gaza.

Israël a annoncé vendredi la découverte d’un tunnel reliant Gaza à son territoire pour commettre des attaques, mais la branche armée du Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne, en a minimisé l’importance, affirmant que cette galerie était ancienne et endommagée.