L’Arabie saoudite a annoncé une aide d’urgence de 200 millions de riyals (53,3 millions de dollars)
aux victimes des bombardements israéliens de la bande de Gaza qui se poursuivent lundi pour la septième journée consécutive.

Le ministre des Finances, Ibrahim al-Assaf, a déclaré tard dimanche à l’agence officielle Spa que cette aide ordonnée par le roi Abdallah était destinée au Croissant rouge palestinien à Gaza.

Elle servira, a-t-il ajouté, à « couvrir les besoins les plus urgents en médicaments et équipements médicaux ».

les frappes israéliennes ont fait 172 morts et plus d’un millier de blessés outre d’importants dégâts matériels.

Les Emirats arabes unis ont annoncé jeudi une aide de 52 millions de dollars aux Palestiniens de la bande de Gaza.