L’ONU a nommé lundi les membres d’une commission d’enquête interne chargée d’examiner les attaques menées contre des installations des Nations unies pendant l’opération israélienne sur la bande de Gaza cet été.

Cette commission formée d’experts indépendants sera dirigée par Patrick Cammaert (Pays-Bas) et comprendra Mme Maria Vicien-Milburn (Argentine), Mme Lee O’Brien (Etats-Unis), M. Pierre Lemelin (Canada) and M. K.C. Reddy (Inde), a précisé le porte-parole adjoint de l’ONU Farhan Haq.

Ils seront chargés « d’enquêter sur un certain nombre d’incidents ayant provoqué des morts et des blessés et des dégâts dans des locaux des Nations unies » à Gaza entre le 8 juillet et le 26 août derniers, a-t-il précisé.

La commission examinera aussi « des incidents au cours desquels des armes ont été découvertes dans des locaux de l’ONU », a ajouté le port-parole. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon « souhaite que la commission bénéficie de la pleine coopération des parties concernées ».

Ban avait annoncé la création de cette commission lors de sa visite en Cisjordanie et Gaza en octobre.

Au cours de l’opération militaire israélienne sur Gaza, trois écoles de l’ONU servant de refuge pour les déplacés palestiniens aient été touchées par des frappes israéliennes, qui avaient fait des dizaines de morts. Des roquettes du Hamas avaient par ailleurs été découvertes dans des locaux de l’ONU à Gaza.