La Ligue arabe a dépêché mardi une délégation ministérielle en Suisse pour discuter de la tenue d’une conférence sur la protection des civils dans les territoires palestiniens.

Le départ de la délégation est intervenu alors que les hostilités menaçaient de reprendre entre le Hamas et Israël avec des tirs de roquettes palestiniennes et des frappes de représailles en pleine trêve.

Selon l’agence koweïtienne KUNA, la délégation est conduite par le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Sabah Khaled Al-Sabah, dont le pays assure la présidence de la Ligue arabe.

Elle doit rencontrer des responsables suisses pour évoquer la tenue d’une conférence des « Etats parties à la 4e Convention de Genève sur la protection des civils en temps de guerre, à la lumière des bombardements et des destructions dont est victime le peuple palestinien désarmé dans la bande de Gaza », a précisé l’agence.

Outre les responsables suisses, dont le pays est « dépositaire de la 4e Convention de Genève », la délégation arabe doit s’entretenir avec ceux du Comité international de la Croix-rouge (CICR) et du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au sujet des aides humanitaires et des secours à apporter aux Palestiniens à Gaza.

La délégation comprend aussi des ministres des Affaires étrangères du Maroc et de l’Autorité palestinienne, ainsi que le secrétaire général de la Ligue Nabil al-Arabi, selon la KUNA.

Fin juillet, la Suisse avait indiqué mener des consultations informelles à la demande du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pour la tenue d’une conférence avant la fin de l’année sur la protection des civils dans les territoires.

Les Conventions de Genève ont pour objectif de protéger les personnes ne participant pas aux opérations armées dans les situations de conflits.

Selon les Palestiniens, la 4e Convention de Genève qui vise à protéger « les personnes civiles en temps de guerre » est constamment violée par Israël.