Le ministre de la Communication Gilad Erdan (Likud) exhorte Israël à annexer de larges secteurs de Cisjordanie, suite à l’échec des dernières tentatives de relance des pourparlers de paix avec les Palestiniens, sous l’égide des Etats-Unis.

S’exprimant à la radio militaire, dimanche matin, Erdan, membre du cabinet de sécurité du Premier ministre Benjamin Netanyahu, a critiqué l’accord de réconciliation Fatah-Hamas annoncé mercredi dernier et appelé le gouvernement israélien à « commencer à préparer l’annexion de la zone C », le secteur de Cisjordanie sous total contrôle administratif israélien.

Partout où « réside une population juive [en Cisjordanie], qui ne doit pas bouger ; nous pouvons commencer à préparer à annexer [cette zone], s’il n’y a pas de partenaire palestinien et que la situation ne semble pas devoir changer », a déclaré Erdan.

Erdan est l’un des plus hauts dirigeants du Likud, arrivant en troisième position sur la liste parlementaire du parti (cinquième sur la liste commune avec Yisrael Beytenu).

Il a expliqué dimanche que si Israël montrait qu’il était prêt à annexer une partie du territoire de façon unilatérale, « alors Abu Mazen [le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas] et les Palestiniens comprendraient qu’il y a un prix à payer pour avoir déserté les négociations et établi des liens avec des organisations terroristes ».

Le gouvernement actuel dirigé par le Likoud « n’a pas été élu pour ne veiller qu’à l’intérêt de nos ennemis », a déclaré Erdan, se référant aux Palestiniens.