La société biopharmaceutique américaine Gilead Science, Inc. a annoncé lundi qu’elle a accepté d’acheter la société israélienne Kite Pharma pour près de 12 milliards de dollars, en une opération payée totalement comptant.

Kite, dont les quartiers généraux sont à Santa Monica, en Californie, est une société bio-pharmaceutique qui développe des thérapies cellulaires, dans lesquelles les propres cellules immunitaires des patients luttent contre le cancer. Elle a été fondée en 2009 par l’oncologue israélo-américain Arie Belledegrun, qui en est actuellement le président directeur général. Belledegrun a étudié à l’Université hébraïque et à l’Institut Weizmann.

Dans un communiqué, Gilead a indiqué que les sociétés ont conclu un accord final, dans le cadre duquel Gilead achètera Kite pour 180 dollars par action comptant, soit 29 % du prix de l’action de Kite vendredi dernier. Les deux compagnies sont cotées au Nasdaq. L’accord a été approuvé à l’unanimité des conseils d’administration de Gilead et de Kite, et devrait être conclu dans le courant du quatrième trimestre 2017, indique le communiqué.

Kite compte environ 500 employés, et attend la fabrication américaine de son premier médicament, axi-cel, pour le lymphome non-hodgkinien réfractaire agressif, après l’approbation attendue de la FDA. Les préparations pour la fabrication des productions américaines sont terminées, et la société construit son infrastructure en Europe, avant le lancement du produit sur le continent, prévu pour 2018.

« L’acquisition de Kite place Gilead en position de leader dans le domaine de la thérapie cellulaire, et pose les fondations pour poursuivre l’innovation destinée aux patients présentant des cancers avancés », a déclaré le docteur John F. Miligan, président et directeur exécutif de Gilead.

« Le domaine de la thérapie cellulaire a progressé très rapidement, au point où la science et la technologie ont ouvert une nouvelle voie pour un potentiel traitement pour les patients. Nous sommes grandement impressionnés par l’équipe de Kite, et par ce qu’ils ont accompli, et nous partageons leur espoir que la thérapie cellulaire sera la pierre angulaire des traitements contre le cancer. Nos cultures similaires et nos histoires d’innovation rapide, d’apporter au maximum de patients des produits plus efficaces et mieux tolérés en font une concordance stratégique », dit-il.

kite

La recherche et le développement, ainsi que la commercialisation des opérations de Kite resteront à Santa Monica, et le centre de fabrication restera à El Segundo, en Californie, a indiqué le communiqué.

« Depuis la diffusion de nos données pour axi-cel, jusqu’à notre potentielle approbation par la FDA, cette année est une année de jalons franchis. Chacune de ces réussites est le reflet du talent qui est propre à Kite. Nous sommes ravis que Gilead, l’une des sociétés les plus innovantes de l’industrie, ait reconnu cette valeur et partage notre passion pour le développement des thérapies de pointe, qui peuvent potentiellement soigner les patients », a déclaré Belledgrun dans le communiqué.

Zelig Eshhar (Crédit : Weizmann Institute)

Zelig Eshhar (Crédit : Weizmann Institute)

Le professeur Zelig Esshar, de l’Institut Weizmann, qui a développé la technologie au centre de l’acquisition, a déclaré au Israel Project dans une interview que la technologie permet de concevoir des cellules du système immunitaire du patient, et quand ces cellules sont réinjectées chez le patient, elle permet aux cellules de reconnaître le cancer et de le combattre.

« C’est un développement simple et efficace », a expliqué Esshar, qui siège au conseil consultatif scientifique de Kite.

Steven Tepper, analyste pharmaceutique chez IBI, a déclaré sur Calcalist TV que cet accord valide la technologie développée par Kite. Toutes les grandes sociétés pharmaceutiques tentent de mettre la main sur des traitements contre le cancer, un secteur en ébullition.

Il a ajouté que les avancées des connaissances sur les récepteurs antigéniques chimériques de Kite utilisés pour sa thérapie axi-cel se basent sur l’ingénierie génétique, pour faire des cellules du système immunitaire du patient des « cellules tueuses » afin de lutter contre les cellules cancéreuses. La technologie de récepteurs antigéniques chimériques est « très avancée, c’est la science-fiction de la lutte contre le cancer. Il y a plusieurs sociétés qui travaillent sur le front, et Kite Pharma fait partie de celles qui sont à la pointe de ce secteur », a déclaré Tepper.

Les thérapies à base de cellules T, des globules blancs particuliers, porteuses d’un récepteur chimérique sont un domaine émergent, qui mobilise le système immunitaire pour combattre les cellules malignes.

Cet accord suit de près l’acquisition du fabricant de médicaments NeuroDerm par la firme japonaise Mitsubishi Tanabe pour 1,1 million de dollars, qui était la plus grosse acquisition d’une société de santé israélienne.

Selon les termes de la fusion, une filiale en propriété exclusive de Gilead fera une offre publique pour acquérir l’ensemble des parts de Kite au prix de 180 dollars par action en paiement comptant. En cas de succès de l’offre publique, Gilead acquerra toutes les actions non apportées à l’offre dans la deuxième étape de la fusion, au même prix, indique le communiqué.

Gilead Sciences est une société bio-pharmaceutique qui découvre, développe et commercialise des thérapies innovantes pour répondre aux besoins médicaux non satisfaits. Gilead est présent dans plus de 30 pays, et ses quartiers généraux sont situés à Foster City, en Californie.