Google a secrètement installé un programme capable d’enregistrer des conversations tenues devant un ordinateur, a révélé cette semaine un blogger israélien de la technologie basé à Melbourne.

Installé sur Chromium, la base ouverte pour le navigateur Google Chrome (utilisé par près de 35% des personnes) le programme devait soutenir « Ok, Google », une capacité de « détection de mots clefs » qui entraîne une réponse lorsque vous lui parlez.

En réalité, le code de Google a téléchargé « des enregistreurs audio sur chaque ordinateur utilisant Chrome, et transmet les données audio directement à Google », selon le site internet sur la vie privée géré par l’entrepreneur suédois IT et le fondateur du parti Pirate Suédois, Rick Falkvinge.

Google a annoncé avoir depuis retiré le composant et a souligné que l’activation de la fonctionnalité était optionnelle.

Un porte-parole de Google a déclaré cette semaine au Guardian : « Nous sommes sûrs que vous serez soulagés d’apprendre que nous n’écoutons pas vos conversations, et que nous ne le voulons pas. Nous donnons simplement aux utilisateurs de Chrome la capacité de chercher, avec les mains libres, sur leur ordinateur en disant « OK Google » tout en étant sur la page d’entrée de Google, et seulement s’ils souhaitent choisir cette fonctionnalité.

Le blogger Ofer Zelig a donné un point de vue assez inquiétant sur ce à quoi cela ressemble du point de vue de l’utilisateur.

« Il y a quelques jours, alors que je travaillais sur mon PC à la maison, j’ai remarqué quelque chose d’étrange. Mon PC a une webcam (combinée à un microphone) qui se trouve en haut de mon écran, et la caméra dispose d’une petite lampe bleue lorsque la caméra ou le microphone fonctionnent », a écrit Zelig sur son blog.

« Tout en travaillant, j’ai cru remarquer qu’une LED s’allumait et s’éteignait dans le coin de mon œil. Au bout de plusieurs fois, j’ai trouvé cela étrange, je me suis arrêté pour regarder et j’ai vu ce qui se passait. Plus ou moins chaque seconde. J’ai ouvert Task Manager (je travaille sur Windows, excusez-moi) et j’ai cherché une procédure pour expliquer cette activité bizarre. Qui m’écoute donc ? Je n’ai rien trouvé. Je connais mon PC assez bien et je n’avais aucun programme pirate installé accidentellement. Il y avait quelques processus suspects que j’ai fermé mais cela n’a rien changé.

Et ensuite j’ai eu un rapport d’erreur, c’est Google ! Et selon eux, il ne s’agit pas d’un bug ! Ils ont mis ce nouveau module sur Chrome en douce.

La nouvelle a alarmé les défenseurs de la vie privée sur Internet.

« Google s’était accordé le droit d’écouter chaque conversation dans chaque chambre qui utilise Chrome, sans le moindre consentement des personnes qui étaient écoutées.