Des centaines de manifestants ont protesté mardi à Athènes contre le conflit en cours à Gaza qui a fait 620 morts côté palestinien, selon les chiffres des secours palestiniens et 29 côté israélien en 15 jours.

« Touchez pas à Gaza », scandaient quelque 2 000 manifestants rassemblés à l’appel des partis de gauche en Grèce, devant le parlement et l’immeuble de la représentation de l’Union européenne dans la capitale grecque. Sur les banderoles ont pouvait lire « Liberté pour la Palestine, Non à l’occupation (isarélienne) ».

« Ces brutalités doivent cesser », a lancé le principal dirigeant de l’opposition de gauche en Grèce, Alexis Tsipras, dont le parti radical Syriza était l’un des organisateurs de la manifestation.

« On ne peut pas rester sans réagir alors que des enfants sont tués sur les côtes d’une mer partagée avec le continent européen. Demain cela pourrait se produire de notre côté », a affirmé M. Tsipras, drappé dans un keffieh palestinien.