Le représentant spécial de Washington aux négociations internationales Jason Greenblatt a averti lundi que la menace d’attaque proférée par le groupe palestinien du Jihad islamique contre Israël était « très dangereuse » et qu’elle nuisait à la population de la bande de Gaza.

Dans un tweet, Greenblatt a indiqué que « les déclarations extrémistes & et la provocation contre Israël par le Jihad islamique nuisent significativement à la population de Gaza & sont très dangereuses. L’AP doit reprendre toutes les responsabilités à Gaza. Les Etats-Unis travaillent avec l’AP, Israël, l’Egypte et les autres pour tenter d’améliorer la situation. Gaza mérite mieux que ça ».

Lundi, l’armée israélienne a fait savoir qu’elle avait déployé plusieurs batteries anti-missiles du système du Dôme de fer dans le centre d’Israël dans un contexte de tensions recrudescentes avec le groupe terroriste palestinien.

L’organisation terroriste s’agite fortement depuis la démolition par l’armée israélienne d’un tunnel d’attaque transfrontalier le mois dernier, qui a entraîné la mort de douze de ses membres.

Des responsables de la Défense ont affirmé que le groupe prévoit une attaque de représailles, et ils ont mis en garde contre de dures conséquences si cela devait arriver.

Mais l’organisation a fait savoir qu’elle ne renoncerait pas à son « droit » de répondre à Israël après l’explosion du tunnel.

L’armée israélienne a fait exploser le tunnel qui partait de la ville de Khan Younis à Gaza pour rejoindre les abords du kibboutz Kissufim, sur le territoire israélien, le 30 octobre.

Selon l’armée, le tunnel était resté sous surveillance en permanence et n’a jamais représenté une menace pour les civils.

Les militaires ont ultérieurement fait savoir que la mort des terroristes n’avait pas été l’objectif principal de la destruction du tunnel. Les dépouilles des cinq terroristes qui travaillaient à l’intérieur, sur le territoire israélien, se trouvent aux mains de l’armée.

Selon les médias palestiniens, le Hamas a encouragé le Jihad islamique à s’abstenir de toute riposte afin d’éviter une nouvelle escalade avec Israël et de ne pas empêcher le déroulement des pourparlers de réconciliation menés avec l’Autorité palestinienne.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.