La composition du nouveau « gouvernement de consensus » palestinien formé de personnalités indépendantes désignées par l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et le mouvement islamiste Hamas sera finalisée d’ici quelques jours, a annoncé dimanche un haut responsable du Hamas.

Un dirigeant du Fatah, le mouvement de Mahmoud Abbas qui domine l’OLP, rencontrera à partir de mercredi des responsables du Hamas à Gaza, sous contrôle du mouvement islamiste, afin de conclure les négociations, a déclaré à l’AFP Bassem Naïm, conseiller du Premier ministre du Hamas Ismael Haniyeh.

Le responsable du dossier de la réconciliation avec le Hamas au sein du Fatah, Azzam al-Ahmad  » se rendra à Gaza mercredi pour rencontrer la délégation de réconciliation du Hamas », a précisé M. Naïm.

« Nous espérons que (la composition du) gouvernement sera annoncée par (M. Abbas) en début de semaine suivante », a-t-il ajouté, précisant que le nouveau gouvernement devra ensuite obtenir la confiance du Parlement, dominé par le Hamas depuis les dernières élections législatives de 2006.

L’OLP et le Hamas ont signé le 23 avril un nouvel accord pour mettre fin à la division politique depuis 2007 entre la Cisjordanie et Gaza, respectivement gouvernées par l’Autorité palestinienne et la formation islamiste.

L’accord prévoit la formation d’un gouvernement transitoire de « consensus national » dirigé par M. Abbas et composé de personnalités indépendantes.

Israël a suspendu les pourparlers de paix avec l’OLP au lendemain de cet accord, avant même l’échéance des neuf mois impartis aux négociations, le 29 avril, sommant M. Abbas de choisir entre la paix et la réconciliation avec le Hamas, qui ne reconnaît pas Israël.