Le Hamas a prévenu lundi Israël que « toute escalade ou guerre lui ouvrirait les portes de l’enfer », en réponse aux responsables israéliens qui ont accusé le Hamas de la mort de trois jeunes enlevés en Cisjordanie et menacé de représailles.

« Si les occupants se lancent dans une escalade ou une guerre, ils ouvriront sur eux les portes de l’enfer », a déclaré un porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri, mettant de nouveau en doute la « version israélienne » de l’enlèvement.