Le leader travailliste israélien Isaac Herzog a exclu mercredi de rejoindre un gouvernement d’union nationale que formerait le Premier ministre conservateur sortant, Benjamin Netanyahu, après son triomphe aux élections parlementaires de mardi, a rapporté une porte-parole.

« L’opposition est la seule option réaliste que nous ayons », a dit M. Herzog lors d’une réunion avec les membres de son alliance de centre gauche, battue mardi par la liste du Likud de M. Netanyahu, selon des propos rapportés par une porte-parole.

« Nous représenterons une alternative valable et véritable face à un étroit gouvernement de droite radicale. (Ce gouvernement) ne durera pas », a-t-il prédit.

Son alliée centriste Tzipi Livni a elle aussi semblé écarter sa participation à un gouvernement Netanyahu. « Le rêve de coalition de Netanyahu est une vision de cauchemar pour les Israéliens (…) Nous devons nous battre pour ce que nous croyons, même dans l’opposition », a-t-elle dit selon la même porte-parole.