Dans une interview donnée au site Walla, Isaac Herzog n’écarte pas le scénario où le Likud rejoindrait une coalition dirigée par lui-même. Par contre, il affirme que la Liste arabe unie n’est pas prête à faire partie du gouvernement.

« Je m’engage pour la victoire, et je m’engage pour le changement. Tout parti est à mes yeux digne d’être un partenaire en vue de ce changement », affirme Herzog.

Quant à la liste (arabe) unie, il défend : « La liste (arabe) unie a annoncé son intention de ne faire partie d’aucune coalition. Il ne s’agit donc pas d’une interrogation pertinente. Ils sont légitimes, et ils ont des leaders respectables, mais il n’y a aucune chance pour qu’ils fasse partie du gouvernement. Ils ne sont pas prêts pour ça ».

Interrogé sur la possibilité que l’Union sioniste siège au sein d’un gouvernement mené par le Likud, Herzog a esquivé la question.

« Je me concentre exclusivement sur le fait de battre Netanyahu. Un point c’est tout. »

Herzog dit que s’il était élu, il avancerait les pourparlers de paix avec les Palestiniens.

Il affirme également qu’il gèlera « sans aucun doute » la construction dans les implantations en dehors des grands blocs, afin de renforcer la confiance.