Le chef de l’opposition Isaac Herzog a débité lundi une série d’accusations à l’encontre du Premier ministre, qui dit-il, déçoit les citoyens israéliens et tous les Juifs du monde.

Herzog a accusé le gouvernement de déchirer le pays en exploitant des dissensions préexistantes.

Il a ajouté que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a causé un schisme au sein de la Diaspora en n’appliquant pas l’accord sur le mur Occidental « vous êtes à l’origine de sa création et de son annulation ».

Entre la suspension de cet accord et le projet de loi sur les conversions, Herzog a accusé Netanyahu de créer une division « sans précédent ».

Il a également cité des déclarations attribuées au Premier ministre, dans lesquelles Netanyahu aurait dit qu’Israël « avait depuis longtemps » perdu le soutien des Juifs de la Diaspora. Netanyahu a balayé les allégations d’Herzog d’un revers de la main.