Le Premier ministre Benjamin Netanyahu aurait récemment rencontré Isaac Herzog, le chef de file de l’Union sioniste, dans le but de discuter de la création d’un gouvernement d’union nationale, a rapporté lundi soir la Première chaîne, provoquant un démenti rapide de Herzog.

« Cela n’a jamais jamais eu lieu et cela ne se produira jamais », a déclaré Herzog, alors que son parti a qualifié l’information de « ridicule ».

Selon la journaliste, la réunion s’est tenue dans le plus grand secret et même les plus proches collaborateurs des deux intéressés n’auraient pas été tenus au courant.

Le camp de Netanyahu n’a pas commenté l’information, qui a été publiée au moment où les négociations de coalition étaient en plein essor près d’un mois après les élections qui ont accordé 30 sièges au parti Likud.

Les rumeurs sur la formation un gouvernement d’union nationale entre le Likud et l’Union sioniste (qui a remporté 24 sièges) ont été réfutés à plusieurs reprises par les deux camps, mais les rumeurs persistent, dans ce qui pourrait être un stratagème pour faire pression sur les alliés naturels de droite de Netanyahu afin qu’ils modèrent leurs exigences.