La chaîne de télévision du Hezbollah al-Manar a annoncé que le groupe terroriste basé au Liban avait piraté les caméras de sécurité en Israël.

Selon un reportage diffusé tard vendredi, l’unité de piratage de l’organisation chiite « Kadimon » a réussi à entrer dans les caméras de sécurité de divers lieux en Israël, y compris à la Kirya du ministère de la Défense à Tel Aviv.

C’est la première fois que l’organisation a confirmé les articles des médias libanais disant que son unité avait réussi à infiltrer « des emplacements sensibles, y compris de page des réseaux sociaux en Israël », a annoncé le média israélien Maariv.

Il n’y a pas eu de confirmation israélienne de la revendication du groupe terroriste, ni aucune preuve que les films qui auraient été obtenus n’étaient pas déjà disponibles.

Selon Maariv, la promotion pour le reportage télévisé était écrite en arabe et en hébreu, et intitulé « Briser l’illusion ». Elle disait également que « nous vous atteindrons même si vous êtes dans vos bureaux. La prochaine étape sera plus importante. »

Le reportage a montré pour la première fois des pirates du Hezbollah apparemment connectés aux caméras d’observation et de sécurité dans différents endroits en Israël. Il a également montré deux vidéos de civils marchant dans la rue ainsi qu’une vidéo montrant des gens dans un petit café d’un emplacement non dévoilé. Une autre image a montré ce qui ressemble à un bureau gouvernemental en Israël, avec le drapeau de l’Etat juif dans un coin. La date sur l’image indiquait le 14 février 2016.

« Nous avons été capables d’infiltrer plus de 5 000 sites internet israéliens en 2015, y compris des sites sensibles liés aux forces de sécurité israéliennes », a déclaré l’un des membres de l’unité pendant un entretien.

Ce n’est pas la première fois ces derniers jours que le Hezbollah tente de remuer le sentiment de sécurité des Israéliens. La semaine dernière, son dirigeant Hassan Nasrallah avait menacé d’attaquer une usine chimique dans la deuxième ville d’Israël, déclarant que « nos roquettes combinées aux réserves d’ammoniaque de Haïfa créeront l’effet d’une arme nucléaire ».

Le chef d’Etat major d’Israël avait en réponse déclaré que les militaires ont une « dissuasion efficace » contre le Hezbollah.