Les acteurs espagnols Javier Bardem et Peneloppe Cruz ont déclenché une polémique à Hollywood avec leurs prises de position sur le conflit israélo-palestinien, s’attirant notamment les critiques du père d’Angelina Jolie, l’acteur Jon Voight, et d’un influent producteur de films.

La semaine dernière, plusieurs dizaines d’artistes espagnols dont les acteurs Javier Bardem et Peneloppe Cruz, qui ont reçu un oscar du second rôle pour respectivement « No Country for old men » et « Vicky Cristina Barcelona », ont fortement critiqué l’intervention israélienne à Gaza.

Leur lettre ouverte, signée également par le réalisateur Pedro Almodovar, dénonçait notamment un « génocide » israélien à Gaza.

Mardi, Ryan Kavanaugh, le directeur de la société de production Relativity Media, a vivement critiqué les deux stars espagnoles qui sont devenues des valeurs sûres à Hollywood.

« Pour un petit-fils de rescapés de l’Holocauste » comme lui, « quiconque parle de ‘génocide’ israélien au lieu de dire qu’ils se protègent sont soit les gens les plus ignorants qui soient sur la situation et ne devraient pas la commenter, soit sont réellement antisémites », a-t-il déclaré à la revue sectorielle The Hollywood Reporter.

Ryan Kavanaugh (Crédit : Alex Berliner/Wikimedia commons/Flickr/CC BY 2.0)

Ryan Kavanaugh (Crédit : Alex Berliner/Wikimedia commons/Flickr/CC BY 2.0)

Kavanaugh a également fustigé « le silence » de l’industrie hollywoodienne en réaction à la lettre ouverte des artistes espagnols « au moment où Israël fait face au pire danger d’être effacé de toute notre existence ».

Il le compare au « silence au début des camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale ».

Samedi, l’acteur Jon Voight, qui a reçu l’oscar du meilleur acteur en 1979 pour « Coming Home », s’était pour sa part dit « écœuré que des gens comme Peneloppe Cruz et Javier Bardem puissent inciter à l’antisémitisme dans le monde entier », les traitant « d’ignorants » sur l’histoire d’Israël.

Jon Voight (Crédit : Angela George/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)

Jon Voight (Crédit : Angela George/Wikimedia commons/CC BY SA 3.0)

Javier Bardem a tenté de se défendre des nombreuses accusations d’antisémitisme à la suite de la lettre ouverte en affirmant dans un communiqué de presse qu’il était « seulement critique de la réponse militaire israélienne » mais qu’il avait « le plus profond respect pour le peuple israélien ».

Peneloppe Cruz a elle aussi publié un communiqué disant qu’elle veut simplement « plaider pour la paix » et éviter « de nouvelles victimes innocentes des deux côtés de la frontière ».