Tzipi Hotovely, la vice-ministre des Affaires étrangères, a fustigé dimanche le président américain Donald Trump, qui a annoncé qu’il reportait le transfert de l’ambassade américaine en Israël de Tel Aviv à Jérusalem pour donner une chance de réussite à son plan de paix israélo-palestinienne.

« Si vous voulez vraiment donner une chance à la paix, vous devriez déplacer votre ambassade à Jérusalem, pour garantir que Jérusalem ne soit jamais divisée », a déclaré la vice-ministre du Likud devant une délégation de 26 parlementaires de différents pays organisée par la Fondation des alliés d’Israël.

« Nous ne pouvons pas donner de chance à la paix alors que le Hamas et le Fatah veulent faire partie du même gouvernement », a-t-elle dit.

Zeev Elkin, ministre des Affaires de Jérusalem et député du Likud, a pour sa part déclaré qu’il était attristé par la décision de Trump, à cause de l’ « illusion » de la possibilité de faire avancer la paix avec les Palestiniens.