La Chine nous est toujours apparue comme un monde bien éloigné de nos vies en Israël. Un pays lointain avec une culture si différente, et une langue impénétrable, un peu comme la nôtre.

Jusqu’à un voyage il y a 18 mois où j’ai réalisé que le vol Tel Aviv-Pékin était en fait plus court que le vol Tel Aviv-New York. Aujourd’hui, le Times of Israel est heureux d’annoncer que notre nouvelle édition chinoise va encore réduire cette distance.

J’ai réalisé alors que j’étais à Pékin qu’un besoin réel pour un site de nouvelles se faisait sentir pour faciliter les relations israélo-chinoises en plein essor.

Au cours de ma brève visite – organisée par l’organisation à but non lucratif SIGNAL, qui travaille à promouvoir les relations sino-israéliennes – j’ai appris que la Chine avait accueilli plus de chefs d’entreprise et innovateurs en provenance d’Israël que de n’importe quel autre pays au cours des douze mois précédents. Et ces liens se sont encore resserrés depuis.

La semaine dernière, par exemple, quelque 400 fonctionnaires et chefs d’entreprise chinois sont venus en Israël pour ce qui est devenu une « Semaine de la Chine ». Une semaine d’échanges dont le point d’orgue a été la rencontre entre le vice-Premier ministre chinois Liu Yandong et le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Nous célébrons la réussite et le développement accru de la coopération entre Israël et la Chine », a déclaré Netanyahu après leur rencontre.

Le Times of Israel chinois met l’accent sur le high-tech et l’innovation, domaines clés de la relation israélo-chinoise. Il couvre tous les aspects de la technologie et de l’innovation israélienne, met en lumière les percées technologiques, de la nanotechnologie à l’agriculture, de la biomédecine à la protection de l’environnement.

Il rend également compte d’un engagement de plus en plus profond entre la Chine et Israël dans tous ces domaines. Il plonge aussi dans la culture et la société israéliennes, en donnant aux lecteurs chinois un aperçu d’Israël qui va bien au-delà des sphères du business et du high-tech.

Nous sommes ravis d’avoir avec nous Jingjing Li, une ancienne rédactrice en chef et journaliste du China Economic Net de Pékin. Jingjing, qui vit maintenant à Tel Aviv, est rédactrice en chef du Times of Israel chinois.

La rubrique de David Shamah, le rédacteur en chef de notre section Start-Up Israel, fera aussi partie intégrante du site chinois. Shamah s’est spécialisé depuis plus d’une décennie sur ​​la technologie, avec un accent tout particulier sur les start-ups israéliennes, la biotechnologie et l’environnement.

Bien sûr, la construction d’un site en chinois doit beaucoup à l’innovation de nos développeurs, mais ils se sont habitués à pousser la conception et de codage au-delà des frontières, après avoir lancé notre Times of Israel en français (relativement simple) et un Times of Israel en arabe (une toute autre histoire) au cours des derniers mois.

Comme pour la version arabe, le Times of Israel chinois met à jour un autre alphabet et une autre façon de lire. Mais voilà, au fur et à mesure de ces créations dans de nouvelles langues, tout cela a l’air de devenir plus simple !

Comme avec tous nos sites, la couverture des news du Times of Israel chinois est accompagnée d’une plate-forme de blog, ouverte à tous. Nous invitons les auteurs chinois à s’inscrire en tant que blogueurs et à le faire savoir. Et à s’abonner, bien sûr, à notre newsletter quotidienne gratuite.

Comme pour toutes nos autres langues, nous vous invitons à être nos ambassadeurs pour le site chinois, à passer le mot à vos amis et autres collègues de langue chinoise.

Comme on le dit dans le Pékin pas si lointain,欢迎- Huanying – bienvenue !