Le candidat pour les primaires républicaines Mike Huckabee semblait persister dimanche dans ses propos assimilant l’accord nucléaire des États-Unis avec l’Iran à la Shoah, en dépit de vives critiques provenant de personnalités juives et de politiciens démocrates.
 
Le candidat n’a pas été perturbé par les critiques, puisqu’il a posté sur Twitter une image reprenant ses déclarations antérieures selon lesquelles l’accord « conduisait les Israéliens à la porte du four », ajoutant : « dites au Congrès de faire leur devoir constitutionnel et de rejeter l’accord Obama-Kerry. »

L’Anti-Defamation League a qualifié les propos de Huckabee de « deplacés et inacceptables », quelle que soit son opinion sur l’accord avec Téhéran. Elle a noté que quelles que soient les différences entre les administrations américaines, les États-Unis restent le meilleur allié d’Israël.

L’ADL a appelé toutes les parties au débat sur l’accord nucléaire de se comporter de manière « responsable et civile. »

La Représentante Debbie Wasserman Schultz, présidente du Democratic National Committee, a exigé plus tôt qu’Huckabee présente des excuses.

« Cette rhétorique, bien que monnaie courante dans la campagne pour les primaires républicaines d’aujourd’hui, n’a pas sa place dans la politique américaine, » a-t-elle écrit dans un communiqué.

« Ces analogies cavalières à l’Holocauste sont inacceptables. Mike Huckabee doit présenter des excuses à la communauté juive et au peuple américain pour cette déclaration grossièrement irresponsable ».

Le National Jewish Democratic Council (NJDC) a déclaré dans un communiqué qu’il a condamnait les commentaires du candidat « dans les termes les plus forts possible », a rapporté The Guardian.

« Trop souvent, notre organisation a été contrainte de dénoncer les politiciens qui invoquent la Shoah de manière inappropriée et offensante. Ces propos du gouverneur Mike Huckabee, cependant, semblent être les plus inexcusables que nous ayions rencontrés récemment. »

« Affirmer que le président Obama mène les Israéliens à la porte du four » est non seulement offensant de façon répugnante envers le président et la Maison Blanche, mais montre un total mépris pour les millions de vies perdues dans la Shoah et pour la douleur encore ressentie par leurs descendants aujourd’hui ».

Dans une interview accordée samedi au Breitbart News, Huckabee avait affirmé que la politique étrangère d’Obama était « la plus irresponsable de l’histoire américaine, » et avait exhorté les Américains à se mobiliser contre l’accord nucléaire avec Téhéran.

« Il est tellement naïf de faire confiance aux Iraniens », a dit l’ancien-gouverneur de l’Arkansas du président, selon Breitbart.

« En faisant cela, il prendra les Israéliens et les menera à la porte du four, » a-t-il ajouté. « C’est la chose la plus idiote, cet accord avec l’Iran. Il devrait être rejeté par les démocrates et les républicains du Congrès et le peuple américain ».

Il a soutenu que les Etats-Unis « avaient tout abandonné » à l’Iran, et conclu que l’accord devait donc « être arrêté. »

L’AFP, Adiv Sterman et Raphael Ahren contribué à cet article