Huit Palestiniens de Jérusalem Est ont été inculpés lundi pour incitation à la violence contre les Juifs et soutien au « terrorisme » pour des publications sur Facebook, a annoncé le ministère israélien de la Justice.

Les huit hommes, âgés de 18 à 45 ans, avaient publié au cours des derniers mois des « appels directs à la violence et au terrorisme contre les citoyens juifs et les forces de sécurité israéliennes, saluant, encourageant et soutenant » les attentats et leurs auteurs, après une vague de violences ayant récemment secoué la Ville sainte, notamment des attaques à la voiture bélier.

Parmi ces publications, figurent, selon un communiqué du ministère : « C’est bien de kidnapper des soldats » ou « Sionistes, fuyez, bientôt vous serez renversés par une voiture bélier ».

Tous les suspects ont été arrêtés au cours de ce mois de décembre dans ce que la police a décrit comme la plus importante opération contre les incitations à la violence sur les réseaux sociaux.