Le photographe du blog très populaire de photographies dédiées aux habitants de New York a récemment ajouté à la mosaïque de ses instants volés… les résidents de Jérusalem.

Brandon Stanton a publié sur sa page des portraits aux couleurs et aux histoires poignantes de certains des résidents juifs et palestiniens de la ville.

« Avant de revenir à des portraits de New York, je veux partager quelques portraits et histoires que j’ai recueillis à la suite d’un voyage imprévu que j’ai effectué à Jérusalem, » écrit Brandon Stanton.

Selon le Hindustan Times, Stanton est arrivé en Israël il y a quelques semaines dans le cadre de sa tournée mondiale de 50 jours.

« Je suis allé à Jérusalem – en Israël et en Palestine – mais je n’ai pas encore posté les photos parce que c’était un voyage qui ne s’est pas fait dans le cadre du voyage de l’ONU, » a-t-il déclaré le 13 septembre.

La page comporte plusieurs photos à ce jour, illustrant sa tentative de s’approprier une part de la ville divisée. Les légendes sont restées entièrement apolitiques et aucune des photos n’aborde directement la religion des sujets.

Sur la première photo, Stanton capture le sourire de plusieurs écolières arabes israéliennes.

Dans le second cliché, l’on peut voir un petit garçon transformé en bodybuilder qui décrit ses (extraordinaires) capacités physiques.

Dans un troisième cliché, le spectateur peut s’émouvoir devant des enfants handicapés dont le seul rêve est de marcher à nouveau, avec en arrière-plan le mur Occidental.

Enfin, une vieille dame élégante confie avec nostalgie l’histoire de son seul amour, une photo de lui à la main.

Sans surprise, des photos ont attiré une bonne quantité de critiques acerbes dans les commentaires postés, qui ont rapidement basculé sur le sujet du conflit israélo-palestinien.

Après avoir été licencié de son emploi dans la finance, Stanton a commencé son projet photographique de rue en donnant vie aux résidents de New York et en leur posant une simple question à chaque fois.

L’idée a très bien fonctionné puisque les gens se confient naturellement, de manière sincère – telle une série-réalité (vraiment réalité cette fois).

Il est l’auteur d’un best-seller et compte aussi plus de 10 millions de likes sur sa page Facebook.