Deux personnes sont mortes dans l’incendie dimanche soir d’un « atelier de fabrication d’explosifs » du ministère iranien de la Défense à l’est de Téhéran, a rapporté lundi l’agence officielle Irna.

« Un incendie s’est déclaré dans cet atelier de fabrication d’explosifs situé à l’est de Téhéran et malheureusement deux employés sont morts », a affirmé l’Organisation des industries de défense, cité par Irna.

Aucun autre détail n’a été fourni par l’agence.

De nombreuses usines et bases des forces armées iraniennes se trouvent à l’est de Téhéran, dont celle de Parchin, soupçonnée par l’ONU et les Occidentaux d’avoir abrité des tests d’explosions conventionnelles susceptibles d’être appliquées au nucléaire, ce que Téhéran dément.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a tenté à plusieurs reprises sans succès d’avoir accès à ce site pour enquêter sur ces allégations.