L’Iran teste actuellement une nouvelle série de missiles balistiques à courte portée, a déclaré un haut commandant militaire.

« Une série de nouveaux missiles a été conçue pour être bâtie par les forces militaires terrestres », a annoncé le brig. général Ahmad Reza Pourdastan à l’agence d’information Fars.

« La production de ces missiles en laboratoire a débuté et un ou deux prototypes ont été testés », a-t-il déclaré.

Selon Pourdastan, ces nouveaux missiles constituent une version plus élaborée par rapport à leur prédécesseur de fabrication iranienne Nazeat-10. Après test, ils représenteront la dernière gamme de missiles iraniens.

Le Nazeat 10-H est capable d’atteindre des cibles situées à 130 kilomètres et peut être lancé depuis des véhicules et plates-formes mobiles. Seul hic, il ne possède pas de système de guidage.

Les Forces terrestres iraniennes construisent cette nouvelle série de missiles en coopération avec la Force aérospatiale du Corps des gardiens de la révolution islamique.

L’Iran a investi massivement dans le secteur de la défense au cours des dernières années. Objectif : atteindre un niveau d’indépendance plus élevé en termes de production de matériel militaire et de systèmes d’exploitation.