L’armée israélienne a annoncé avoir abattu dimanche un drone venu de Syrie et passé de son côté de la ligne de démarcation sur le plateau du Golan, théâtre côté syrien d’affrontements entre rebelles et armée loyale à Bashar el-Assad.

L’armée n’a pas précisé qui opérait le drone.

Elle n’a pas précisé qui opérait le drone. Celui-ci a été abattu par un missile sol-air Patriot près de la ville syrienne de Qouneitra (centre du Golan), a affirmé un porte-parole de l’armée, le colonel Peter Lerner.

L’armée a fait preuve de retenue devant les évènements survenus de l’autre côté de la ligne de démarcation, a déclaré en substance le colonel Lerner. « Mais nous avons affirmé à plusieurs reprises que nous riposterions à toute violation de la souveraineté israélienne et que nous continuerions à faire tout ce qui est nécessaire pour préserver la sécurité des citoyens de l’Etat d’Israël », a-t-il ajouté dans un communiqué.