Israël accueille son plus grand exercice international de l’armée de l’air
Rechercher

Israël accueille son plus grand exercice international de l’armée de l’air

Des personnels israéliens, américains, grecs et polonais se rassemblent contre un État ennemi fictif dans un exercice durant deux semaines

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

  • Soldats participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Soldats participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Soldat participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Soldat participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Des F-16 israéliens durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Un F-16 israélien durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Un F-16 israélien durant l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Soldats participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Soldats participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Les aiguilleurs participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Les aiguilleurs participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
  • Soldats participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)
    Soldats participant à l'exercice "Drapeau bleu" qui rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif (Crédit : Armée de l'air israélienne)

Des armées de l’air du monde entier se sont rassemblées au fin fond du désert Arava dans le sud d’Israël depuis une semaine et demie pour participer à l’exercice aérien le plus important de l’histoire de l’armée israélienne.

L’exercice « Drapeau bleu », qui continuera jusqu’au 3 novembre, rassemble les Armées de l’Air israélienne, américaine, grecque et polonaise contre un État ennemi fictif, a déclaré le capitaine en charge de tous les exercices de l’Armée de l’Air israélienne au Times of Israel jeudi soir.

Un certain nombre de pays, y compris l’Allemagne, a également envoyé des pilotes et des officiers pour observer l’exercice, mais n’y ont pas pris part.

Cet exercice commun est le deuxième exercice « Drapeau Bleu ». Le premier avait eu lieu en 2013 et était le plus important exercice multi-latéral que l’Armée de l’Air avait accueilli.

Les différentes armées de l’air ont étroitement coopéré à chaque étape de l’exercice actuel, a déclaré le capitaine de l’Armée de l’Air israélienne, de la préparation à l’exécution et au debriefing final.

Même si l’exercice a commencé le 18 octobre, sa préparation a commencé huit mois plus tôt, a déclaré l’officiel israélien, avec un représentant de l’Armée de l’Air pour contacter chaque pays participant et demander dès le départ : « A quoi voulez-vous vous préparer ? »

Ces demandes ont conduit à former le plan pour « Drapeau Bleu », qui a conduit des escadrons de F-15 israéliens et américains, avec des escadrons de F-16 israéliens, grecs et polonais, à voler presque au-dessus de presque tout l’espace aérien d’Israël, tirant des missiles simulés sur des lanceurs de missiles, des convois et des avions ennemis fictifs, a-t-il déclaré.

Si l’exercice était intensif et exigeant, il avait plus pour but de tester la force de caractère des hommes et des femmes derrière les contrôles, que de tester les capacités techniques des avions de combat eux-mêmes.

« Nous voulions que cela soit un défi pour les pilotes, plus que pour les machines », a déclaré le capitaine de l’Armée de l’Air israélienne, qui doit rester anonyme pour des raisons de sécurité.

Afin de « mettre les pilotes leurs propres rythmes », a-t-il expliqué, les responsables de l’exercice ont essayé de les surprendre, en les plaçant dans des situations où « les pilotes ne savent pas d’où leur cible viendra ».
« Drapeau Bleu » s’achève jeudi prochain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...