Israël annule les taxes sur de nombreux produits afin de réduire le coût de la vie
Rechercher

Israël annule les taxes sur de nombreux produits afin de réduire le coût de la vie

Le ministre des Finances annonce le « plus grand programme de réduction tarifaire » depuis les années 1990

Moshe Kahlon (troisième à partir de la gauche), ministre des Finances, annonce une réduction des tarifs douaniers et des taxes à l'achat pour les consommateurs lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 11 décembre 2017 (bureau du porte-parole du ministère des Finances)
Moshe Kahlon (troisième à partir de la gauche), ministre des Finances, annonce une réduction des tarifs douaniers et des taxes à l'achat pour les consommateurs lors d'une conférence de presse à Jérusalem, le 11 décembre 2017 (bureau du porte-parole du ministère des Finances)

Moshe Kahlon, ministre des Finances, a annoncé lundi qu’il allait abolir les taxes douanières et fiscales – une économie totale de 800 millions de shekels (192 millions d’euros) par an pour les consommateurs –, ce qui constitue le « plus grand programme de réduction tarifaire de l’Etat d’Israël depuis les années 1990 ».

Le plan permettra une baisse d’environ un quart du prix sur une large gamme de produits, y compris l’électronique, les cosmétiques et les jouets.

« Aujourd’hui, nous annonçons également que, dans le cadre du plan, 800 millions de shekels supplémentaires seront reversés aux citoyens », a déclaré Kahlon lors d’une conférence de presse à Jérusalem. Les réductions s’ajouteront à d’autres mesures, y compris des réductions de la taxe sur la valeur ajoutée, de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les sociétés qui ont été mises en œuvre par le gouvernement ces trente derniers mois.

« Nous continuerons à baisser les taxes et les frais de douanes, à ouvrir le marché à la concurrence et à faire baisser le coût de la vie pour la population », a-t-il déclaré. L’année prochaine, ce « sera la quatrième année consécutive de réductions d’impôts », a-t-il affirmé.

Le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu subit des pressions de l’opinion depuis 2011 afin que le coût de la vie et les prix des biens de consommation essentiels soient abaissés. A l’époque, des milliers de manifestants étaient descendus dans les rues pour protester contre le coût élevé de la vie en Israël.

Le nouveau programme prévoit de réduire les taxes sur l’acquisition de matériel électronique à hauteur de 245 millions de shekels par an au total. Les consommateurs paient actuellement une taxe d’achat de 10 à 30 % sur les produits électroniques et de divertissement. Après le programme baptisé « Net Discounts » par le ministère, les taxes d’achat sur les téléviseurs, haut-parleurs, écrans, magnétoscopes, projecteurs, amplificateurs, systèmes d’amplification, microphones, casques et moniteurs LCD seront réduites à zéro.

En outre, les taxes douanières seront réduites à zéro sur un certain nombre de produits, y compris les produits électriques et d’éclairage tels que les lampes et lustres, les cosmétiques, le textile et les jouets, ce qui représentera une économie de 568 millions de shekels par an pour les consommateurs.

Aujourd’hui, les consommateurs paient jusqu’à 12 % de taxes sur les appareils ménagers. Le nouveau plan prévoit désormais de supprimer les frais de douane sur les réfrigérateurs, les appareils de chauffage, les chauffe-eau, les cuisinières électriques, les congélateurs personnels et les mixeurs. La suppression des frais de douane sur ces appareils entraînera des économies d’environ 60 millions de shekels par an pour les consommateurs, selon le communiqué.

Parmi les cosmétiques inclus dans le programme, on retrouvera notamment les shampooings, les produits capillaires, les crèmes solaires et les déodorants, sur lesquels des frais de douane de 12 % sont actuellement appliqués. Concernant les textiles, actuellement soumis à des frais de douane à hauteur de 6 %, la taxe sera annulée pour tous les vêtements, y compris les manteaux, robes, jupes, pantalons, chemises, ceintures, gants, chaussettes, foulards, jeans, chandails et débardeurs. Il n’y aura plus non plus de taxessur les jeux vidéo, les équipements de gymnastique, les piscines privées et les piscines pour enfants, les objets pour faire la fête et les jouets.

Afin de s’assurer que les importateurs ne profiteront pas de ces annulations tarifaires pour gonfler les prix de leurs produits, le ministère des Finances prévoit de bloquer les prix temporairement jusqu’à la fin 2018, selon le communiqué. L’annulation des droits de douane sera effective après une dernière audience, tandis que celle concernant la taxe d’achat le sera dans les prochains jours, a précisé le ministère.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...