Israël a approuvé mercredi 1 323 logements supplémentaires en Cisjordanie, portant à 2 646 le nombre d’unités d’habitation validées en trois jours dans ce territoire, a indiqué l’organisation israélienne La Paix maintenant.

Pour le deuxième jour consécutif, l’instance du ministère de la Défense, chargée d’autoriser la construction d’implantations en Cisjordanie, a approuvé plus 1 300 projets de logements.

Il s’agit, entre autres de projets destinés à accueillir les évacués des avant-postes de Migron et d’Amona, qui ont reçu le feu vert final.

Les avant-postes avaient été démolis en septembre 2012 et février 2017 respectivement, sur décision de la Cour suprême de Justice.

L’autorité faisant office de gouvernement israélien en Cisjordanie, avait approuvé lundi 31 logements dans la ville de Hébron – une première depuis 2002 – et 1 292 mardi dans toute la Cisjordanie.

Les plus de 2 600 logements approuvés depuis lundi le sont à différents stades de la procédure. Les projets d’implantations franchissent une succession d’étapes procédurales avant une approbation finale et la mise en chantier.