L’armée israélienne a arrêté un cadre du groupe terroriste palestinien du Jihad islamique dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord de la Cisjordanie, a-t-elle indiqué sur fond de menaces échangées entre l’organisation palestinienne et Israël.

Tarik Qadaan a été arrêté à Arraba, un village au sud-ouest de Jénine, a précisé l’armée israélienne.

Il est décrit par l’armée israélienne comme un « membre opérationnel important », et par le Jihad islamique comme un de ses responsables en Cisjordanie.

Son arrestation intervient dans un contexte de confrontation verbale entre Israël et le Jihad islamique, deuxième groupe terroriste dans les Territoires palestiniens après le Hamas, deux semaines après la destruction par l’armée israélienne d’un tunnel entre le territoire palestinien de la bande de Gaza et Israël.

Au moins 12 membres du Jihad islamique et du Hamas avaient été tués.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a mis en garde dimanche les organisations palestiniennes contre d’éventuelles représailles de leur part.

L’armée israélienne avait déclaré auparavant s’attendre à ce que le Jihad islamique cherche à se venger.

Le Jihad islamique a rétorqué que « la menace de l’ennemi de prendre pour cibles des dirigeants » était « une déclaration de guerre » et qu’il y répondrait.