Israël a autorisé mardi une centaine d’enseignants de Gaza à quitter l’enclave palestinienne pour aller travailler au Qatar, selon des sources concordantes israéliennes et palestiniennes.

« Une centaine d’enseignants palestiniens ont quitté la bande de Gaza mardi après l’obtention d’un permis de la part d’Israël. Ils ont traversé le poste-frontière d’Erez et pris la route vers la Jordanie afin de poursuivre la procédure de recrutement pour enseigner au Qatar », a affirmé un officiel palestinien à l’AFP sous couvert de l’anonymat.

Une porte-parole du COGAT, l’organe du ministère israélien de la Défense chargé de coordonner les activités israéliennes dans les Territoires palestiniens, a confirmé à l’AFP que « 169 Palestiniens avaient reçu l’autorisation de sortir de la bande de Gaza afin de se rendre au Qatar ».

L’ambassadeur qatari dans les territoires palestiniens Mohammad Al Amadi avait déclaré dimanche dans un communiqué que ces enseignants « se rendaient à Amman pour des tests et des entrevues », précisant qu’ils avaient été contactés pour ces emplois par internet.