Le ministère de l’Intérieur en Israël permettra désormais aux citoyens de changer la désignation de leur sexe sur leur carte nationale d’identité et ce, sans avoir recours à une opération chirurgicale de changement de sexe.

Cette décision intervient après que la Cour suprême israélienne ait ordonné au ministère de modifier l’identité sexuelle sur la carte de deux citoyens. Dans les deux cas, le genre masculin a été modifié en genre féminin, rapporte Haaretz. En amont de cette nouvelle décision, le changement de nom avait été autorisé.

Le ministère de l’Intérieur a accepté de modifier le régime de procédure existant, la semaine dernière, après une rencontre avec des responsables des ministères de la Santé et de la Justice.

Au cours de cette réunion inter-ministérielle, les responsables du ministère de la Santé ont indiqué que d’autres pays reconnaissaient le changement de sexe en dehors de toute intervention chirurgicale.

De nombreux pays et de nombreux États américains permettent aux médecins ou aux travailleurs sociaux de pouvoir identifier une personne comme étant de « sexe opposé ».

Selon la nouvelle procédure, le comité du ministère de la Santé qui approuve les actions de changement de sexe, va fixer des critères pour déterminer un changement de sexe sans chirurgie et procurer ainsi une certification aux candidats qui souhaitent faire enregistrer un changement officiel de leur genre sexuel.